Retour page précédente

 

 

 

Conseil municipal du 07 avril 2015.

I)- Budget primitif 2015

Budget de la commune : Les recettes et les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 913 491€ dont un prélèvement de 205 772, 97 € pour l’investissement. Pour la section investissement les recettes et les dépenses s’équilibrent à 643 393,05 €. Dans les principales dépenses il faut noter un remboursement de la dette pour 120 000 €, les dépenses liées à la réfection du tennis et à l’aménagement d’une aire de jeu contigüe pour 100 000 €, le reboisement du Bruas pour 20 000 €, des travaux de voirie pour 72 937,73 €, de réseaux pour 46 892,32 € ainsi que l’achat de matériel et d’équipement pour 47 000€ (remplacement microtracteur benne du camion, ordinateur). Les travaux de la salle culturelle commencent à être provisionnés sur cet exercice pour 205 000 €.

Budget de l’Eau : en fonctionnement le budget s’équilibre à 140 305 € et en investissement à 552 657,25 €. Les travaux de raccordement au SIPEP pour 480 000 €, ainsi que les honoraires de maitrise d’œuvre de 15 620 € seront financés par des subventions pour un montant attendu de 220 000 € environ et par un emprunt de 200 000 €. L’autofinancement est de 75 620 €.

Budget de l’assainissement : en fonctionnement le budget s’équilibre à 91 479 € et en investissement à 78 343,52 €, grâce a un excédent d’investissement reporté de 18 017, 52 €.

Budget du camping : le budget de fonctionnement s’équilibre à 74 628,29 €, grâce à des recettes de 46 000 et une subvention d’équilibre de 25657,29 €. Le budget d’investissement s’équilibre à 177 047,19, dont 70 000 de dépenses d’aménagement de terrain, et en recettes des subventions de 33950 € du Conseil Général et 30 615 € de la CCHL.

Apres examen, ces différents budgets sont votés à l’unanimité par le conseil municipal.

Notre effort fiscal se situant actuellement à 0,90 il a été décidé d’augmenter progressivement le taux des taxes directes locales pour atteindre, à terme, le coefficient de 1 et optimiser ainsi les dotations de l’Etat. Pour cette année les taux votés par le CM s’établissement ainsi :

TH : 8,27 (2014 : 7, 88)

TFB : 12,75 (2014 : 12,15)

FNB : 64,42 (2014 : 61, 36)


II) -Choix des entreprises pour la réalisation des travaux de raccordement au SIPEP :

  • Lot N° 1 Terrassements/ réseaux : entreprise Rousset/ Bouchardon

  • Lot N° 2 Génie Civil : entreprise Faurie/ ODTP

  • Lot N°3 Electromécanique, désinfection et télégestion : Entreprise Eiffage Energie

  • Etude géotechnique : entreprise Alpha BTP.


III)- Syndicat de Gestion des Eaux du Velay :

Les communes de St Paul de Tartas, Salettes, Ouides demandent leur adhésion à ce syndicat : Le CM approuve à l’unanimité. Il approuve également l’adhésion de la Communauté de Commune du Haut Lignon. Le CM accepte les nouveaux statuts du SGEV, modifiés suite aux adhésions nouvelles.


IV)- Syndicat pour la capture des carnivores errants :

La commune d’Araules demande son adhésion à ce syndicat. Le CM approuve à l’unanimité.


V)- La location du garage « des Merles » est reconduite pour un montant de 850€ annuels


VI)-Demandes de subventions :

  • Prix de la Résistance et de la Déportation. 100€ : Alain Debard souligne l’intérêt pédagogique de ce concours et son lien avec l’histoire de la commune du Mazet.

  • Association du Fin Gras. Adhésion à l’Association pour 250 €

VII)- Questions diverses :

  • Achat d’une étrave d’occasion par la Mairie au Conseil départemental pour mise à disposition à Eric Valla.

  • Emploi de Mme MH Creyssonier (20 h/ hebdomadaires pour 6 mois) reste à charge de la commune 20% du salaire. Son emploi du temps sera partagé pour moitié entre le jardin botanique, et pour moitié à disposition de la Commune pour divers travaux d’entretien.

  • Camping :. Le CM vote une modification du tarif des locations des chalets : haute saison = 450€, basse saison 350€

  • Compte rendu de la commission déchets : V Schluchter fait le CR du retour des questionnaires dont quelques idées fortes :

  • augmenter le nombre des écopoints avec une répartition étudiée en Conseil municipal : à la suite de ce rapport il a été décidé l’implantation de 3 écopoints supplémentaires dans les secteurs de Faurie/La Chèze/Le Bouchet (lieu à déterminer), Foumourette et Moulin.

  • Proposer des composteurs parfois même des composteurs collectifs (pour un immeuble ou un quartier) : se signaler en mairie.

  • Améliorer l’information du public avec « l’ambassadeur du tri » sous forme de réunions publiques.

  • Etudier la question de la vaisselle durable (remplaçant la vaisselle jetable) avec les associations pour obtenir des tarifs de groupe mais aussi la question du lavage de cette vaisselle.